L'Erdre

Présentation générale

L'Erdre prend sa source à la Pouëze près d'Angers. Elle traverse les départements du Maine-et-Loire et de la Loire-Atlantique, affluent (en rive droite) de la Loire où elle se jette à Nantes.

Longue de 97 km, son parcours se divise en trois grandes parties : de la Pouëze jusqu'à Candé, l'Erdre est un petit ruisseau. Puis elle s'élargit en petite rivière jusqu'à Nort-sur-Erdre : c'est la Haute Vallée de l'Erdre. Après Nort-sur-Erdre, l'Erdre s'élargit à nouveau, devient navigable jusqu'à Nantes, à la confluence avec la Loire. Cette partie de la rivière est empruntée par le Canal de Nantes à Brest où elle traverse les marais de la plaine des Mazerolles (Saint-Mars-du-Désert - Sucé-sur-Erdre).

Pendant la période des comblements des bras de la Loire à Nantes, au début du XXème siècle, l'Erdre subit des modifications. Ainsi, ses 500 derniers mètres furent comblés pour laisser la place à l'automobile et devenir l'un des principaux axes de Nantes, le cours des 50 otages. L'Erdre est aujourd'hui canalisée par un tunnel sous les cours Saint-Pierre et Saint-André et se jette dans la Loire à l'écluse du canal Saint-Félix.

De nombreux châteaux et leurs parcs bordent les rives de l'Erdre. François 1er l'aurait, dit-on, qualifiée de plus belle rivière de France. Il est possible de se promener le long de ses berges, aménagées par les communes et le CG44. Les travaux d'aménagements de chemins se poursuivent encore afin de longer son cours à pied et en vélo.

Il s'y pratique de nombreux sports nautiques (canoë, kayak, planche à voile, aviron) des plaines de la Poupinière et de Mazerolles, jusqu'à Nantes. Des promenades en bateaux peuvent vous mener jusqu'à Redon par le canal de Nantes à Brest.

Faune et flore

L'Erdre est une ancienne rivière marécageuse qui abrite un écosystème riche et fragile, classée zone Natura 2000. La consultation très intéressante de ce classement fait état de nombreuses espèces animales et végétales : la loutre, de nombreuses variétés de chauve-souris (grands rhinolophes, murins, oreillards, pipistrelles), d'amphibiens dont le triton crêté, d'insectes comme la lucane cerf-volant, et les oiseaux qui nichent en grand nombre dans les marais et sur les rives, sans oublier une abondante flore. Ce statut de protection contraint tous les acteurs à agir avec discernement sur ce territoire.

Liens utiles

  • Le site de l'EDENN, Entente pour le Développement de l'Erdre Naviguable et Naturelle.
  • La CCEG, Communauté de Communes d'Erdre et Gesvres.